5 bonnes habitudes à avoir pour se sentir bien dans son corps

mars 09, 2021

5 bonnes habitudes à avoir pour se sentir bien dans son corps

Par Dre Charlotte Gamache, psychologue

La relation que nous avons avec notre corps n’est pas un long fleuve tranquille. Nous le trouvons toujours trop comme ci, pas suffisamment comme ça, etc. Nous sommes alors convaincues de la nécessité de transformer notre corps. Eh bien, ce n’est pas nécessaire! Il existe une myriade de possibilités pour celles qui veulent améliorer leur satisfaction corporelle. Je vous présente aujourd’hui 5 habitudes à développer autour du thème du vêtement pour être bien avec votre corps. Vous êtes prêtes?

1. Portez des vêtements à votre taille, dans lesquels vous êtes confortable

Porter des vêtements trop ajustés pour soi peut engendrer ce que j’appelle des « déclencheurs de complexes ». Se sentir coincée dans un vêtement, voir son ventre « déborder » de son pantalon, avoir du mal à zipper une tenue, par exemple, sont des déclencheurs de complexes. Lorsque cela se produit, on peut tout à coup se sentir trop grosse, trop molle ou préoccupée par son apparence. On interprète alors ces situations comme des indicateurs que notre corps est inadéquat. Or, le problème, ce n’est pas votre corps. C’est plutôt la taille ou la coupe du vêtement enfilé. J’en profite pour vous rappeler que ce n’est pas à vous de rentrer dans un vêtement, mais bien au vêtement de vous aller. Les vêtements existent pour répondre à vos besoins ;)

Permettez-vous donc de porter des vêtements à votre taille et dont la coupe est compatible avec votre silhouette. Cela limitera considérablement la survenue de déclencheurs de complexes. Cela vous aidera à vous sentir mieux dans votre corps. Qui plus est, en portant des vêtements adaptés à votre corps, vous choisissez de le traiter avec respect. Comme une partie de vous qui mérite considération et bienveillance. Quoi de mieux pour améliorer la relation avec votre corps?

2. N’accordez pas d’importance au numéro ou à la lettre sur l’étiquette des vêtements

Alors qu’il existe une charte de tailles universelle, les manufacturiers ne l’utilisent généralement pas. Si bien que le L d’une compagnie peut très bien être un M ou un XL d’une autre. Oui, oui, chaque compagnie a la liberté d’interpréter un M comme elle l’entend. Il existe même un phénomène qui s’appelle le « vanity sizing » qui implique la confection des vêtements plus grands que la taille affichée sur l’étiquette. Il s’agit d’une stratégie 100% marketing : en faisant croire au consommateur qu’il taille plus petit, on flatte son égo et on s’assure ainsi de faire gonfler les ventes! Conséquemment, il existe une énorme disparité au niveau du taillage. Voici un graphique paru dans le magazine Time qui l’illustre très bien :


Time, 2017, Inside the fight to take back the fitting room BY ELIANA DOCKTERMAN

Alors, inutile d’accorder trop de valeur au chiffre ou à la lettre figurant sur les étiquettes de vêtement. Il est arbitraire. L’important ce n’est pas la taille de vos tenues, mais leur « fit » et votre confort. Posez-vous plutôt les questions suivantes:
  • Est-ce que ce vêtement me fait bien?
  • Est-ce que je me sens bien dedans?
Tout simplement!

3. N’attendez pas d’aimer votre corps ou de perdre du poids pour soigner votre look

Dans le cadre de ma pratique, je vois souvent des femmes qui en viennent à négliger leur présentation. Comme si cela n'en valait pas la peine ou qu’elles ne méritaient pas de se mettre en valeur dès maintenant. Du moins, pas avec ce poids.

D’autres envisagent l’achat de vêtements comme une motivation ou une récompense à la perte de poids : « Quand j’aurai perdu 20lbs, je vais me gâter et m’acheter des beaux morceaux! ». Or, négliger votre présentation « en attendant » d’avoir la silhouette espérée ne sert à rien du tout. En fait, c’est contre-productif. Cela nuit à la satisfaction que vous avez de votre apparence physique. Cela peut même confirmer votre impression d’être moins jolie qu’une autre et miner votre sentiment de féminité.

Vous traiter avec soin ne devrait jamais être conditionnel à l’atteinte de standards spécifiques. J’avancerais même que plus vous vous traitez avec soin et plus vous vous sentirez motivée à améliorer votre hygiène de vie. C’est un pensez-y-bien!

4. Utilisez les vêtements pour vous mettre en valeur plutôt que pour vous cacher

Plusieurs femmes utilisent des vêtements pour camoufler certaines parties de leur corps du regard des autres. Cacher les hanches, le fessier, les bourrelets, les bras, etc. Il s’agit d’une stratégie très répandue. Cependant, cela suggère en quelque sorte que le corps est une chose disgracieuse qu’il faut camoufler honteusement. Inutile de souligner que cette approche nuit à la satisfaction corporelle.



Et si nous apprenions à utiliser les vêtements pour mettre en valeur nos attributs plutôt? Choisir des couleurs qui mettent en valeur notre teint ou la couleur de nos cheveux, des coupes qui soulignent ce que l’on aime le mieux de notre silhouette ou encore, des motifs qui nous donnent de l’éclat?

Ne vous traitez pas comme une tache qu’il faut effacer, mais plutôt comme une belle pierre que vous souhaitez polir!

5. Trouvez un style qui vous est propre

Les personnes qui ont une image corporelle positive ont une définition beaucoup plus riche et diversifiée de la beauté. Pour elles, la beauté, c’est d’avoir un style bien à soi, à l’image de sa personnalité et de son unicité. Rafraîchissant comme point de vue, n’est-ce pas?

Trop souvent, nous nous efforçons de conformer notre apparence à un modèle de beauté restreint. Cela appauvrit notre propre définition de la beauté, complique l’appréciation de la diversité corporelle et, conséquemment, l’acceptation de notre propre unicité.

Votre style vestimentaire est l’occasion d’être créative, d’avoir du plaisir et de vous exprimer. C’est une belle manière d’embrasser la personne unique que vous êtes. Donnez-vous le droit de réinventer votre propre définition de la beauté. Celle qui vous sied véritablement!

La relation que nous avons avec notre corps est des plus précieuses. Et comme toute relation, celle-ci demande de l’attention, de la compréhension et des efforts. Or, nous avons tendance à batailler contre ce corps que nous ne trouvons pas assez beau, fort, ferme, etc. Cela nous amène parfois à le malmener. Avec ces 5 trucs, nous tentons une nouvelle approche. Cette approche est fondée sur le respect, la réciprocité et le plaisir.

À propos de Dre Charlotte Gamache,

Dre Charlotte Gamache est psychologue et cofondatrice de Meilleurs jours, une initiative qui aide les femmes à être bien dans leur corps.

Son compte Instagram @meilleursjours démystifie la relation complexe qu'on a avec son corps en abordant de nombreux thèmes comme les réseaux sociaux, l'usage des filtres, la perte de poids et l'alimentation.

Charlotte offre également une série de conseils gratuits pour booster sa satisfaction corporelle. Avec ses exercices faciles à appliquer, elle nous démontre que, bien accompagnée, on peut rapidement se sentir mieux dans son corps.

Ça vous intrigue? Rendez-vous sur meilleursjours.com/conseils pour en savoir plus!



Tableaux des tailles