J’ai commencé à faire du yoga, il y a de cela déjà 10 ans, parce que j’étais vraiment coincée des épaules, du trapèze, de la nuque. Me choisir une brassière sport fut toute une aventure. En fait, ça m’a pris quelques années découvrir que même le port de la brassière avait une incidence sur mon bien-être lors de la pratique. Voici ce que je surveille maintenant lorsque vient le temps de me procurer une brassière sport pour le yoga.

1 - Le dos nageur

Nous adorons le dos nageur, c’est beau, sexy et souvent pratique pour y superposer une camisole standard ou au dos nageur. Or, la tension des bretelles pèsent souvent sur le trapèze. Si elles sont trop serrées, donc trop courtes, ou trop tendues, elles peuvent nous donner l’impression que notre trapèze est encore plus tendu.

Ne négligez surtout pas l’ajustement des bretelles!

2 - Les élastiques

Souvent, les élastiques au bas de la brassière sont d’excellente qualité, voire un peu trop. En fait, on ne perçoit même pas que les élastiques nous serrent. Il suffit de la retirer, et de se sentir soudainement libre. C’est un signe. L’enlever et faire ouf.

L’élastique sous la poitrine ne doit pas laisser de marque sur la peau

3 - Le décolleté

Cela a toujours un certain charme de se sentir sexy dans une brassière qui met la poitrine en valeur. Or, si chaque fois qu’on se penche, les seins ont envie de se promener hors de la brassière, peut-être que le décolleté ne convient pas à notre poitrine.

Considérer les mouvements qui sont faits lors de la pratique

4 - Le pading…

POURQUOI? Je les retire tous. Je ne trouve pas cela confortable. Je n’aime pas l’ajout d’épaisseur que cela crée, sauf peut-être dans un costume de bain, encore faut-il qu’ils soient très minces. Très jeunes, on développe une idée de ce que doivent avoir l’air nos seins. Pourtant, ils se portent toujours mieux lorsqu’ils se trouvent sous leur véritable forme. Peut-être est-ce un élément important à se réapproprier afin de favoriser un plus grand épanouissement de soi!

5 - Les bretelles

Les petites bretelles fines sont bien jolies, encore cela dépendra-t-il du support que vous avez besoin. Il faut privilégier les aspects pratiques d’un vêtement en lien avec nos besoins afin de maximiser notre confort tout au long de sa pratique.

Choisir la bonne taille

En somme… il s’agit peut-être de choisir une taille de plus à ce qu’on porte habituellement (ou de ce que l’on croit être notre taille) pour être confortable au niveau de la cage thoracique, juste assez soutenue, et surtout vraiment libre de respirer! Un décolleté assez haut, des bretelles larges qui ne serrent pas. Pour moi, ce modèle en rouge, moins sexy, j’en conviens, est le modèle idéal! Dans sa version plus sexy, il y a la verte. Sauf qu’elle s’est gravement décolorée avec les lavages, et assez tôt… ; (

 

Cynthia

Mots clés: Style, Yoga