La lumière

janvier 02, 2021

La lumière

Je vais avoir un deuxième enfant.

Et je pense que je vais me faire juger par rapport à cela.

Et ça me pousse à penser à pourquoi est ce que je me sens comme ça ? La société est-elle si coincée ? Pourquoi juger ceux qui font différemment des autres ?!

Je pense que je vais me faire juger parce que mes deux enfants auront 5 ans et demi de différence. Pourquoi avoir attendu si longtemps ? Est-ce que c’est un accident ?

Je pense que je vais me faire juger parce que j’ai 35 ans. Ben voyons, tout le monde sait que les grossesses chez les femmes de 35 ans et plus c’est risqué pour la mère et l’enfant.

Je pense que je vais me faire juger parce que j’ai déjà été malade. Non mais elle est inconsciente ou quoi ?

Je pense que je vais me faire juger parce que je ne vais pas allaiter mon bébé. Tout le monde sait que l’allaitement est la meilleure façon de nourrir un bébé point final.

La vérité c’est que j’aimerais beaucoup m’assumer et ignorer les qu’en-dira-t-on, mais je sens le besoin de me justifier.

De crier haut et fort que mon bébé provient d’un ovule de lorsque j’avais 29 ans.

Que mon médecin était d’accord pour que j’aille un autre enfant, et que même il était content pour moi. J’ai juste hésité longtemps à prendre cette décision.

Que j’ai subit une chirurgie qui m’empêchera d’allaiter ce petit bout de nous, mais qui me permettra sûrement de devenir grand-maman un jour.

Et que oui malgré tout nous avons décidé de nous lancer dans cette aventure parce que moi aussi j’ai le droit au bonheur et à la douceur.

J’ose espérer qu’au delà des apparences, les gens verrons une femme qui aime son bébé et qui apprécie seulement la vie. Parce qu'en fait c’est ce que je suis réellement.

Certes, une personne qui a été meurtrie par des épreuves, mais qui enfin laisse la lumière prendre le dessus sur la noirceur et qui se permet de croire à nouveau en la beauté de la vie.

Marie-Élaine




Tableaux des tailles