| Vêtements Mandala

Un défi de taille

Durant la dernière année, la vie m’aura apporté un défi de taille. Un défi que j’avais toujours craint de devoir affronter. Un cancer s’est tout doucement pointé le bout du nez, pour finalement envahir mon année et en changer littéralement le déroulement.


Aucun doute, la dernière année aura été la plus pédagogique de ma vie. J’ai appris un peu, beaucoup, chaque jour. Appris à lâcher prise comme jamais, à perdre le contrôle sur mon quotidien. Appris à m’entourer des meilleures personnes pour moi. Appris à faire confiance. Appris à déléguer et aussi à demander. J’ai également découvert mes forces, des aptitudes et capacités que je ne me connaissais pas. Résilience. Courage. Positivisme.


On m’avait dit dès le début qu’il y avait un « avant » et un « après » cancer, je ne comprenais pas trop. Maintenant que mes traitements sont terminés, que je me réapproprie ma vie, je comprends. Je comprends tellement ce qu’on tentait de m’expliquer. Je ne suis définitivement plus la même. Physiquement, mais surtout psychologiquement.


Si avant je m’en faisais pour un tout ou pour un rien, ce n’est définitivement plus le cas. Sans trop m’en rendre compte, ma vision des choses a changé. Je relativise, je remets en perspective. Je me mets moins de pression et de stress. Je choisis mes batailles. Les situations où je restais pour « faire plaisir » ne font plus partie de ma philosophie. Prendre un engagement, car c’est ce qu’on attend de moi, non plus. Fini, les remords, les regrets et les multiples remises en question. J’ai envie de doux, de beau, de simple et de léger.


J’ai décidé d’être la personne la plus importante pour moi et pour être bien avec mes proches. Parce que la vie va trop vite. Parce que certains combats ne méritent pas de dépenser son énergie et de gaspiller du temps précieux. Parce que la vie est fragile et que je n’ai plus une seconde à perdre. Je veux vivre, m’amuser, apprécier et avoir espoir que le meilleur reste à venir.

 

Marie-Claude Larivière

Mots clés: Bien-être, Santé