Portrait d'ambassadrice :
Mélanie Therrien, 42 ans, coach mieux-être et toutes tâches connexes!

Mélanie est maman de deux grands enfants et nouvellement professeure de yoga et de méditation. En plus d'être une pro de l'organisation et d'avoir un sourire contagieux, elle chemine vers un mode de vie plus simple et cherche à inspirer les autres à faire de même.

D’où viens-tu?

Je suis native de Salaberry-de-Valleyfield et je demeure à Les Coteaux, un petit village pas très loin.

Que fais-tu comme profession?

Toutes autres tâches connexes! Hihi! Je suis multi-tâches, multi-projets! Professeure de yoga, de méditation, coach mieux-être, coordonatrice de projets culturels dans un musée, amenez-en de la variété!

Ce en quoi tu excelles?

L'organisation et la planification! Je suis une pro dans l'art de gérer un horaire que j'aurai préalablement épuré autant que possible pour n'y trouver que ce qui compte vraiment pour moi et mes proches.  

Ce que tu aimerais améliorer?

Bébé prof de yoga et de méditation, je souhaite continuer mon apprentissage et ma pratique pour transmettre mes connaissances du mieux que je peux à mes élèves.

Ta plus belle qualité, à tes yeux?

Ma simplicité. Pourquoi se casser l'bécyk? J'adore quand on peut simplifier les choses, faciliter la vie (la mienne et celle des autres!)

Que préfères-tu le plus au monde?

Outre mes enfants – on le sait bien –, je dirais me retrouver sur mon divan près du feu de foyer, en vêtements mous, avec une doudou, mes pantoufles, un thé chaud, un bon livre et beaucoup de temps libre devant moi…

Quel est ton rapport à ton image, à ton corps?

C'est encore un défi de tous les jours. J'ai beau avoir pris un virage santé, avoir éliminé 150 livres, la réalité est que le corps parfait n'existe pas, ou s'il existe, c'est une perception. Alors j'en suis rendue dans ma réflexion à déterminer ce qui est bien correct pour moi, ce qui me convient, ce qui me fait sentir bien dans ma peau, épanouie et ne me freine pas dans mes objectifs de vie.

Comment as-tu réagi lorsque tu as vu les photos de ta séance avec Vêtements Mandala?

On m'a toujours dit que j'étais photogénique. Avant, lorsque je prenais des photos de moi, je ne prenais que des selfies ou je ne dépassais jamais les épaules. Il est très difficile d'obtenir des photos pleine grandeur de moi dans mon ancien poids. C'était trop douloureux lorsque je me regardais. Aujourd'hui, je vois encore les défauts, mais malgré tout, j'apprécie le chemin parcouru, j'en suis fière!

Faire le ménage dans sa vie, c'est...

Sortir l'inutile, le surperflu, ce qui nous alourdit. J'appelle ça les boulets inutiles. On commence par la matériel inutilisé dans la maison : les doublons, les items brisés, désuets, qui ne font plus. On vide les greniers, les sous-sols, les gardes-robes. Dehors! On laisse rentrer l'énergie nouvelle. Ma mère dit tout le temps : "Il faut que ça respire!" Elle a bien raison!

Ensuite, c'est de voir ce qui peut être délégué, annulé, remis. Les tâches, les engagements, ce qui nous prend notre précieux temps inutilement. On remet tout en question et on passe le peigne fin dans nos priorités de vie. Avant d'accepter une invitation, on y réfléchit à deux fois. Est-ce que ça m'aide à avancer, à atteindre mes buts, est-ce que ça me fait plaisir? Si on doute, on refuse! Simple comme ça. Et tant qu'à y être, on évalue aussi nos relations. Y a-t-il lieu de faire du ménage là aussi? Qui sont ceux qui nous tirent vers le bas, qui nous drainent toute notre énergie? Peut-on éviter de les côtoyer, ou du moins, diminuer leur contact?

Pour ma part, tout a été remis en question après ma perte de poids. J'ai éliminé près de 60% du matériel de la maison, j'ai remboursé des dettes, j'ai diminué de façon drastique mes heures de travail en changeant d'emploi et j'ai remis en question plusieurs engagements et relations. Trois mots m'aident : simple, cohérent et fluide. On veut de la légèreté et de la facilité dans nos vies!

Qu'est-ce qui t'inspire?

Les gens qui osent dans la vie, qui prennent des risques, qui accueillent leur vulnérabilité et qui se disent, au moins j'aurai essayé! Ce sont de véritables gagnants!


À LIRE SUR LE BLOGUE



COUPS DE COEUR



AILLEURS SUR LE WEB



Être ambassadrice Mandala, c'est l’occasion de me reconnecter à ma féminité et pouvoir partager mon message de simplicité en me créant une garde-robe capsule!