Portrait d'ambassadrice : Valérie Faubert, 33 ans, artiste de l'âme

Valérie est définitivement un esprit bohème. En plus d'être maman, elle est propriétaire de l'entreprise Essence Créative et elle laisse énormément de place à son intuition et à ses ressentis qui guident chacun de ses pas.

Ce en quoi tu excelles?

On me dit souvent que j’ai un don avec ma voix de ramener les gens au cœur d’eux-mêmes, d’induire la détente, de favoriser le voyage intérieur afin de mieux connecter à la vraie partie de soi, l’essence.

Ta plus belle qualité, à tes yeux?

Mon hypersensibilité qui fait de moi une femme aimante, acceptante et empathique.

Pour toi, qu'est-ce que la féminité? Que veut dire être femme?

Être une femme c’est un privilège. Être une femme c’est avoir l’honneur de donner la vie. Être une femme c’est être une mère, même si nous n’avons pas d’enfants. Être une femme c’est avoir des courbes et des rondeurs. Être une femme c’est être sensuelle – exploiter ses sens (et même son 6e ). Être une femme c’est avoir ce petit côté sorcière ou magicienne d’amener de la magie dans une maisonnée.

As-tu vécu une épreuve difficile qui t'a changée?

Je crois que la vie est faite d’épreuves, d’apprentissages et d’évolution. Nous pouvons choisir (dans l’inconscience bien souvent) de répéter les mêmes schémas ou nous éveiller à notre puissance en choisissant de ressentir pleinement… Ressentir les hauts comme les bas. Et m’a plus grande épreuve dans ma vie aura été de choisir de ressentir pour briser enfin un pattern malsain : celui de la mésestime et de la dévalorisation qui m’a conduit ultimement dans une relation toxique où régnait la violence. Le jour où je suis entrée à la maison et qu’il avait un couteau à la main, j’ai compris que je m’aimais très mal, que j’acceptais des choses inacceptables au nom de l’amour… en fait, au nom de ce désir d’être aimée. J’ai alors saisis au plus profond de mon coeur que « sauver le monde », c’est d’abord s’aimer soi-même.
Nobody can have you nor can control you if you love yourself!

Comment t'es-tu sortie de cette situation?

Cela a commencé par un pèlerinage. Dans un besoin profond de reconnexion et de retrouver ma capacité à ressentir, à choisir et à me faire confiance, je suis partie seule en quête de moi-même dans un pays étranger. C’est vraiment à ce moment qu’a débuté ma quête de connexion intérieure. J'ai marché pendant des jours et j'ai grimpé des montages. C'est ainsi qu'au fil de mes pas, j’ai pris conscience de mon discours détracteur qui me conduisait à accepter l’inacceptable. Pas après pas, j'ai repris contact avec ma respiration, mon souffle, mon corps, mes sensations, et aussi toute ma puissance. Ce pèlerinage m’a notamment amené à reconnaitre mon corps et mon être comme un temple sacré. Dès lors, j’ai commencé à m’ouvrir doucement à la déesse en moi.

À mon retour, cela m’aura pris un an à sortir du cycle de la violence et à mettre fin à une relation toxique. Un an à ressentir ces mots qui déchiraient mon cœur, un an à ressentir dans ma cage thoracique le serrement du poids des dettes contractées en mon nom, un an à ressentir dans mon ventre les contradictions des promesses, un an à ressentir dans ma gorge la douleur de mon impuissance face au chantage, un an à ressentir l’onde de choc qui envahissait mon corps tout entier lorsque j'étais retenue contre ma volonté. JE RESSENTAIS… et ça faisait mal.

Mais c’est cette capacité à ressentir et à y faire face qui m’a permis de partir et d’honorer une fois pour toutes mon corps, mon cœur et mon âme. C’est ainsi que l'art, la méditation et la respiration consciente sont entrés dans ma vie, des outils extraordinaires pour observer et ressentir sans jugement. Ils m’ont permis de libérer tant de tensions retenues et de poursuivre mon chemin de transformation.


COUPS DE COEUR



AILLEURS SUR LE WEB



Voilà ce que Mandala m’inspire : amour, acceptation, famille, guerrière, contribution.

Tableaux des tailles

Choisir la bonne taille de LEGGING - cliquez pour consulter notre charte

Choisir la bonne de taille de PANTALON - cliquez pour consulter notre charte

Choisir la bonne taille de HAUT - à venir