| Vêtements Mandala

Guide complet pour commencer à explorer votre sexualité

Guide complet pour commencer à explorer votre sexualité

À une époque où les femmes dénoncent le harcèlement et les agressions et se sentent capables de partager leurs histoires, je pense que c’est important de reconnaître qu'une autre révolution, celle qui progresse lentement d'année en année depuis des décennies, arrive : les femmes se sentent en sécurité et ont le désir d’explorer leur propre sexualité et leurs fantasmes elles-mêmes, les exprimer à leurs partenaires et de s’assumer enfin !

 

On apprend tranquillement, sans jugement, à accepter ce qu’on aime, explorer ce qu’on pourrait aimer et être encore plus ouverte à refuser ce qu’on n’aime pas du tout.

 

Selon moi, certains éléments sont essentiels dans la reprise de votre pouvoir sexuel et j’ai envie de vous les partager dans cet article pour que vous puissiez enfin découvrir et célébrer votre vie sexuelle !

Vous sentir à l’aise d’explorer du côté de la porno

Que ce soit des images, de la littérature, des vidéos ou tout ce qui vous allume. Ce que vous choisissez de faire et de ne pas faire ne reflète absolument pas votre valeur en tant que personne et vous ne devriez jamais avoir honte d’explorer ce qui vous excite. Le fait que ce contenu soit disponible sur internet vous montre que vous n’êtes pas la seule à le consommer et que vos désirs et vos fantasmes sont des éléments à découvrir et non des éléments qui devraient vous faire sentir coupable ou gênée.

 

Gardez l'œil ouvert sur : Certains thèmes. Des études montrent que les femmes sont plus susceptibles que les hommes de rechercher et de visionner de la porno «dégradante». C’est peut-être quelque chose que vous aimez regarder ou ça peut aussi refléter votre propre estime de vous-mêmes. Soyez consciente de la manière dont tout ça entre en ligne de compte dans votre propre vie.

 

Vous n’êtes absolument pas la seule à regarder ces vidéos et je pense que c’est bien de comprendre que les autres femmes sont excitées par une variété de choses. Le désir est complexe et varié, et nous devons en être plus conscientes au lieu de placer les femmes dans des catégories fermées. La porno féministe n’est peut-être pas le genre de porno qui vous excite et c’est parfait comme ça. Soyez honnête avec vous-mêmes et donnez-vous le droit d’aimer ce que vous voulez vraiment.

Vous sentir à l’aise de vous masturber

Je vous jure, c’est complètement sain, normal et surtout jouissif. Trop de femmes se sentent encore coupable de se masturber et il faut que ça change ! Que ce soit dans le bain, le clitoris en dessous du jet, que vous utilisiez votre dernier jouet sexuel ou que vous improvisiez avec votre main ou votre brosse à dent électrique, le self-love, l’exploration et la jouissance sont tous des éléments bons pour votre santé. Personne d’autre que vous n’a son mot à dire sur ce qui est bien ou non pour votre corps. Sauf peut-être votre gynécologue.

 

Gardez l'œil ouvert sur : quand et pourquoi vous vous masturbez et à quelle fréquence. Est-ce que vous utilisez la pornographie et la masturbation pour oublier des situations difficiles ou éviter de vivre certaines émotions? Si c’est une échappatoire occasionnelle, c'est parfait, mais si ça devient un mécanisme d'adaptation plus fréquent, vous voulez peut-être revoir la source de votre motivation pour vos séances solos.

Vous sentir à l’aise d’essayer des nouvelles choses

Avec votre.vos partenaire.s. Votre sexualité, vos préférences et vos désirs sont en constante évolution parce que vous êtes toujours en train d’évoluer comme être humain.

Explorer des nouvelles avenues (des jouets, différentes personnes, d’autres positions, etc.) devrait être un prochain sujet de conversation avec votre.vos partenaire.s. Si, n’importe quand, vous ne vous sentez pas à l’aise ou en sécurité, n’hésitez pas à utiliser un safe word ou à arrêter ce que vous êtes en train de faire. Ce qui vous rendait à l’aise au départ peut ne plus être le cas à mesure que le moment se passe.

 

Gardez l'œil ouvert sur : Connaître vos limites. N’hésitez jamais à partir d’une situation qui ne vous semble pas sécuritaire, à fermer une vidéo porno qui commence à vous rendre mal à l’aise ou changer d’avis si votre corps vous disait «vas-y» au début et que maintenant votre instinct vous dit «non!».

Vous sentir confiante dans votre corps et assumer votre sexualité

Donnez-vous le droit de rencontrer des gens et d’avoir autant de relations sexuelles que vous le voulez, c’est aussi simple que ça !

 

Comme je le disais en introduction, nous vivons un changement culturel puissant où les femmes prennent leur place après avoir été si silencieuses au sujet de leur sexualité pendant tellement longtemps.

 

Gardez l'œil ouvert sur : ce qui vous motive. Est-ce que vous rencontrez des gens pour vous prouver que vous êtes belle, désirable, que vous valez quelque chose ou parce que vous avez peur d’être toute seule avec vos pensées? Si c’est le cas, je vous invite à y réfléchir et à en jaser avec un.e profesionnel.le ou une personne de confiance. Et je suis toujours derrière mon écran si vous voulez prendre un café virtuel :)

 

C’est important de comprendre qu’on ne peut pas mesurer la dépendance sexuelle de quelqu’un d’autre. C’est à chacun.e de réfléchir à ses propres actions et de décider s’il.elle les pose pour des raisons malsaines.

 

Si vous vous sentez prête à explorer en tant que femme qui aime le sexe et qui s’assume, je vous donne ma bénédiction !


Mes derniers conseils en vrac :

  • Achetez-vous un vibrateur (ou le jouet sexuel que vous avez envie d’essayer)
  • Explorez votre corps
  • Trouvez ce qui vous fait plaisir sexuellement
  • N’ayez pas peur d’avoir des fantasmes
  • Soyez honnête et ouverte avec votre.vos partenaire.s
  • Et ne tombez surtout pas dans le piège de la «performance sexuelle»

Êtes-vous prête à explorer votre sexualité et trouver ce qui vous fait réellement vibrer?

Marie-Pier Deschênes

Blogue

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Vêtements Mandala et ses ambassadrices!