Portrait d'ambassadrice : Mélanie Little, 37 ans, maman & blogueuse

En plus d'être maman et d'avoir fondé un blogue sur la maternité qui connaît un beau succès au Québec, Mélanie est aussi restée jeune de coeur et d'esprit. Son énergie pétillante et son entrain font d'elle une personne agréable à côtoyer, que nous avons certainement envie d'avoir comme amie!

Quel âge as-tu?

10 ans! Oups. Ça, c'est l'âge de ma fille. Attendez, je dois compter : 2019-1982 = 37. Quoi? 37 ans? Ça ne se peut pas! Déjà? Ouf! Ç'a l'air bizarre comme réponse, mais c'est pourtant celle que vous auriez si vous me posiez la question en personne. Je sais, c'est un peu bizarre, mais c'est vraiment ça. Quand ma fille est née, on dirait que j'ai arrêté de savoir mon âge. Le temps s'est arrêté. Mais je connais toujours très bien l'âge qu'a ma fille, par exemple ;-)

D'où viens-tu?

Je suis née à Montréal, mais j'habite présentement à Laval.

Que fais-tu dans la vie?

J'ai étudié en éducation spécialisée - je rêvais de travailler comme TES -, mais professionnellement parlant, je suis femme de ménage, psychologue, cuisinière, taxi, etc. Vous comprendrez sans doute que mon chapeau de maman est hyper important pour moi et nullement une obligation. Outre cela, je suis secrétaire à la direction adjointe dans un Collège privé ainsi que fondatrice, rédactrice en chef et blogueuse pour le blogue Mamans avec opinions, mon blogue!

Ce en quoi tu excelles?

Les réseaux sociaux en général. Que ce soit sur Internet, Facebook, au niveau de la réalisation de visuels, de tâches à faire (les fameuses TO-DO lists), des concours à organiser, des partenaires à contacter ou d'une équipe à motiver, je dois avouer que je m'en sors assez bien.

Ce que tu voudrais améliorer?

J'aimerais apprendre à mieux gérer mon émotivité. Étant une personne beaucoup plus sensible que "la norme", j'ai parfois des réactions assez surprenantes, surtout lorsque ça concerne ma famille ou mes amis, à qui il ne faut surtout pas toucher (s'attaquer).

Qu'est-ce qui t'a poussé à poser ta candidature pour devenir ambassadrice Mandala?

Je voulais OSER. Sortir de ma coquille (de ma zone de confort). Faire de belles rencontres qui n'avaient aucun lien avec le travail ou le blogue. Arrêter de me cacher derrière la caméra ou l'écran - me mettre de l'avant est hyper angoissant pour moi. Bref, je voulais m'associer à une marque de vêtements que j'appréciais déjà beaucoup et qui avait l'air d'avoir de bien belles valeurs. Qui me ressemblait vraiment. Et je peux maintenant vous confirmer que c'est le cas. Maryse et Cynthia sont vraiment aussi géniales que leurs créations.


Porter son bonheur, c'est tout simplement se permettre d'être HEUREUSE, d'encourager notre BONHEUR INTÉRIEUR à sortir de sa coquille, de s'octroyer le droit de se sentir BELLE et en CONFIANCE (de RAYONNER), de s'offrir le privilège d'être (enfin) celle que l'on est tout en étant à l'écoute de notre petite voix intérieure...

C'est s'accepter telle que l'on est, mais c'est également devenir capitaine de notre destinée.


COUPS DE COEUR



AILLEURS SUR LE WEB